Prévoyance

Accueil / Généralités

Le système suisse de prévoyance est basé sur les trois piliers: prévoyance étatique, prévoyance professionnelle et prévoyance privée. L'objectif de la prévoyance consiste à garantir le train de vie habituel également à l'âge de la retraite.

L'objectif du concept suisse de prévoyance est de garantir les années de retraite sur le plan financier.

Premier pilier : prévoyance étatique, assurance de l'existence

L’AVS et l’AI représentent le premier pilier ou la prévoyance étatique. Ces deux institutions doivent assurer l'existence, conjointement avec d'éventuelles prestations complémentaires (PC). Le premier pilier est obligatoire.

Deuxième pilier : prévoyance professionnelle, assurance du niveau de vie coutumier

La caisse de pension, la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) et la loi sur l'assurance-accidents (LAA) forment le second pilier. Les premier et second piliers doivent couvrir conjointement 60 pour cent au moins du salaire retiré en dernier lieu et assurer le niveau de vie coutumier dès le départ à la retraite. Le second pilier est obligatoire pour les personnes exerçant une activité professionnelle à partir d'un revenu annuel de CHF 19'890.- (limite d'entrée LPP; état au 1.1.2007).

Troisième pilier : prévoyance privée, complétement individuel

Le troisième pilier sert à la prévoyance individuelle. Il est subdivisé en un pilier 3a (prévoyance liée) et en un pilier 3b (prévoyance libre). La prévoyance dans le cadre du 3ème pilier est facultative. À la différence de l'épargne conventionnelle, les produits du troisième pilier sont privilégiés en partie sur le plan fiscal. Les produits du troisième pilier permettent de combler de manière ciblée d'éventuelles brèches de prévoyance.